Mark Zuckerberg ne veut pas d’un bouton Dislike sur Facebook

le

A chaque séance de questions-réponses avec les journalistes, Mark Zuckerberg a dû répondre à la question: « à quand un bouton “je n’aime pas” sur Facebook ? ». Ce bouton ne devra pas voir le jour si l’on analyse les récents propos du CEO de ce réseau social. Les chargés d’animation de communauté peuvent être rassurés.

Promesse en début des réponses

Mark Zuckerberg ne veut pas d’un bouton Dislike sur Facebook

Ce fut le 15 décembre 2015. Tout le monde s’attendait à ce que Mark Zuckerberg fasse un trait sur la question précitée. Et il l’a fait… à sa manière. Le début de la réponse semble en effet promettre le débarquement de ce fameux bouton sur le réseau social : « Today is special day, because today is the day where I actually get to say that we are working on it, and we are very close to shipping a test of it ». Les plus pressés des journalistes ont choisi de quitter la salle à ce moment-là pour être le premier à annoncer cette nouvelle aux utilisateurs et les spécialistes en modération 2.0.

Bientôt une alternative

Cependant, le discours est allé dans le sens contraire souhaité par les responsables d’animation de communauté. Le natif de White Plains a affirmé, par la suite, qu’il n’a jamais rêvé d’avoir un réseau social au sein duquel une personne peut voter pour ou contre le statut d’une autre. Ce qui veut donc dire qu’il n’y aura… jamais de bouton « dislike » sur Facebook. Steve Huffman et son Reddit pourront ainsi espérer occuper le sommet de leur domaine. Le jeune le plus fortuné au monde et son équipe pensent néanmoins proposer des alternatives du genre « understand ».

Et vous auriez-vous souhaitez la création d’un tel bouton sur le plus gros réseau social au monde ?