Apprendre à détecter les signes d’un piratage

le

Certains hackers éprouvent du plaisir à contrôler votre ordinateur de façon très surprenante. Vous pouvez être victime d’un piratage sans que vous vous en rendiez compte. Pourtant, quelques signes directs et indirects peuvent indiquer une cyberattaque.Une équipe de  comparatif meilleur antivirus 2018 payant explique en détail ces indices.

Observer sa machine et ses périphériques

Si vous voulez savoir si votre ordinateur a été piraté ou non, vous pouvez commencer par observer si celui-ci fonctionne correctement. Certes, il est possible que votre machine ne marche pas comme à son habitude faute d’une panne matérielle. Mais, elle peut également être attaquée par une tierce si l’un de ses programmes ou de ses fichiers ne s’ouvre plus ou si ces derniers ont tout simplement disparu sans que personne ne les ait effacés.

Il s’agit réellement d’un piratage si vous ne parvenez plus à accéder à une session ou à un compte via votre mot de passe habituel.

En outre, la cyberattaque se manifeste éventuellement par une installation automatique d’un logiciel ou encore par une activation de la connexion Internet sans le moindre clic ni autorisation. Elle s’accompagne parfois d’une modification du contenu d’un ou de plusieurs fichiers.

Il faut s’inquiéter si l’imprimante ne fonctionne plus correctement au point d’opérer automatiquement l’impression de documents.

Constater un piratage en analysant la connexion

D’autres signes doivent alarmer toutes personnes ayant répondu aux emails d’hameçonnage comme la connexion impossible sur un compte bancaire ou personnel. Ces victimes ont été prises au piège en ayant suivi les indications que les hackers les ont recommandés dans un courrier électronique (modification de la question de sécurité ou du mot de passe). Ils doivent réagir rapidement dès qu’ils se rendent compte qu’il s’agissait d’un piratage.

Si des fenêtres supplémentaires s’ouvrent sur votre navigateur, sans aucune manipulation de votre part, vous pouvez également penser à une infection virale.

En outre, certains hackers piratent les sites internet en phase de conception, dans le but d’arnaquer leur détenteur. Il faut donc être très prudent au moment de l’achat d’un nom de domaine, car il n’est pas rare de voir des gens qui ne parviennent pas à accéder à son propre site avec l’adresse web qu’un fournisseur lui a attribué.

Les faux messages

Les pirates prennent le contrôle d’un ordinateur en envoyant parfois des faux messages, dans le but de faire peur ou d’escroquer. Ils incitent l’utilisateur de la machine à révéler son numéro de carte de crédit. Il est pourtant facile de savoir qu’il s’agit d’un piège, car même si le programme suspect incarne l’aspect d’un antivirus, il ne vous alerte pas à la manière de celui dont vous avez l’habitude d’utiliser.

Le repérage est encore plus facile si vous n’avez installé aucun logiciel de protection sur votre appareil. Il est tout de même nécessaire d’en télécharger afin de prévenir et pallier les éventuelles cyberattaques. Dans ce cas, l’utilisation d’un comparatif d’antivirus est indispensable, car cet outil permet de dénicher le programme le plus performant.

Les hackers peuvent également proposer aux internautes des soi-disant « aides » dans l’intention de pirater leurs données. Ils affichent sur leur navigateur une deuxième barre d’outils.