Optimiser la vitesse de chargement d'un site internet : 5 conseils

le

Optimiser la vitesse de chargement d un site internet : 5 conseils

Il vous est probablement déjà arrivé de vous rendre sur un site internet, pour ensuite quitter avant même d’avoir visité les pages à cause d’une vitesse de téléchargement trop lente. Un site a beau être splendide dans son esthétique, s’il n’apparaît pas rapidement, les visiteurs sont repoussés et quittent massivement.

En tant que propriétaire d’un site internet, il est donc très important que vous veillez à ce que la vitesse de chargement de votre site soit optimale. Vous faites face à un tel problème mais ne savez pas comment intervenir pour régler la situation?

Voici 5 façons d’optimiser la vitesse de chargement de votre site

1) Adopter la mise en cache

La mise en cache peut être activée auprès de l’hébergeur du site. Cette action revient à transformer temporairement les pages dynamiques en pages statiques en emmagasinant les données sur l’ordinateur du visiteur. Cela permet d’augmenter la vitesse de chargement du site la prochaine fois que cette personne se rend sur le site.

Les pages dynamiques demandent beaucoup d’effort aux navigateurs et requièrent beaucoup de mémoire. Par conséquent, si elles sont temporairement transformées en pages statiques (sans que le visiteur ne s’en rende compte), le chargement est optimisé.

2) Optimiser les images et autres éléments visuels

Les éléments visuels permettent de rendre un site plus attrayant. Il est très important d’inclure des images sur le site pour maintenir l’intérêt des visiteurs. Toutefois, les images rajoutent au poids du site et peuvent affecter la vitesse de chargement. Heureusement, il est possible d’utiliser beaucoup d’images et même de vidéos, en réduisant leur format. Au possible, utilisez des formats JPEG au lieu de formats PNG ou GIF, qui sont très lourds.

Optimiser la vitesse de chargement d un site internet : 5 conseils

3) Regarder du côté de votre hébergeur web

Le problème de chargement peut aussi se situer au niveau de l’hébergement. Tout dépendant du type d’hébergement auquel vous faites appel, votre site pourrait être affecté par celui-ci. Par exemple, si votre site loge actuellement sur un serveur partagé, lorsqu’un autre site reçoit beaucoup de visiteurs, le vôtre sera affecté.

Les hébergements partagés sont à éviter. Il est préférable d’opter pour un hébergement dédié ou un hébergement VPS. Cette dernière option est en fait un hébergement partagé, mais chaque site se voit attribuer sa propre part de mémoire, de sorte que la vitesse de chargement n’est pas affectée par les autres.

4) Compresser le contenu du site

Il se pourrait que le contenu de votre site soit à blâmer pour le chargement trop lent de celui-ci. À force de rajouter du contenu, le poids du site augmente, affectant ainsi sa vitesse. Heureusement, il est possible de compresser le contenu sans affecter sa qualité. Ce processus se nomme “minification” et comprend la réduction des variables, la suppression des espaces et la refactorisation du code.

Songez aussi à optimiser la mise en page du site. Par exemple, les éléments plus lourds, tels que les fichiers JavaScript, devraient être situés en bas de la page alors que le haut devrait être dégagé afin qu’il apparaisse vite.

5) Faire le ménage dans les fichiers et scripts

Jetez un œil vers le code de votre site. Il y a de bonnes chances que des scripts CSS ou des lignes de code HTML soient de trop et fassent en sorte de ralentir votre site. Faites le tri, sans nécessairement retirer des éléments du site, et vous verrez une différence.