Concours de piratage Pwn2Own : pirate la Tesla model 3 et repars avec

Cette année, le concours de piratage Pwn2Own accueillera un défi inédit : le piratage d’une voiture. C’est la Tesla model 3 qui se prend au jeu et quiconque arrivera à prendre le contrôle du système informatique embarqué empochera le gros lot c’est à dire la voiture elle-même.

Concours de piratage Pwn2Own : pirate la Tesla model 3 et repars avec

Pwn2Own : un concours pour hackers et un test pour grandes marques

Tous les hackers ne sont pas liés de mauvaises intentions. Les meilleurs d’entres eux, aussi appelés « White Hat » peuvent participer à un concours de hacking annuel : le Pwn2Own. Il permet de les mettre au défi face à des produits de grandes marques populaires. Ils sont ainsi amenés à pirater des logiciels, des ordinateurs, des smartphones et tous objets High-Tech les plus populaires.

Par exemple, les navigateurs Internet les plus connus y sont passés mais aussi des téléphones comme l’Iphone ont pu se mesurer à l’élite des hackeurs. Les gagnants se retrouvent face à beaucoup de prestige mais également un certain nombre de prime qui leur sont reversés pour leurs exploits. C’est un bon moyen pour les marques de se prémunir face aux risques quotidien de hacking et qui de mieux que l’élite des hackeurs pour tester sa sécurité. L’édition 2019 du Pwn2Own aura lieu en Mars prochain à Vancouver au Canada lors de la CanSecWest, la plus grande conférence sur la sécurité digitale.

Concours de piratage Pwn2Own : pirate la Tesla model 3 et repars avec #2

Une Tesla model 3 mise à l’épreuve pour le Pwn2Own 2019

Cette année est un peu spéciale puisque ce sera la première fois qu’une voiture sera confrontée aux hackeurs du Pwn2Own. Et pour cette première, c’est la Tesla Model 3 qui sera chargé de résister à leur assaut. La voiture électrique dotée de la technologie la plus avancée en termes de voiture connectée sera donc une excellente proie pour ses hackeurs et ce sera un très bon test pour Tesla afin de compléter son système de défense et de sécurité si jamais l’un d’entre eux parvient de prendre le contrôle du système informatique. Quoi qu’il en soit, certains critères ont déjà été mis en lumière, les hackeurs devront donc essayer de pirater le système d’assistance de l’Autopilot, la clé électronique, les connexions Wi-Fi et Bluetooth pour espérer recevoir une des primes allant de 50 000 à 250 000 dollars. La Tesla model 3 d’une valeur de 44 000 dollars sera également mise en jeu.

Il est vrai que Tesla a lancé son propre programme de récompenses pour le piratage de sa voiture avec à la clé des primes de 15 000 dollars. Cependant, ce concours est un moyen d’aller encore plus loin dans le système de sécurité et de défense du véhicule électrique autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *