Les métiers du web aux usa : salaires et principaux employeurs

le

Les états-Unis sont le berceau des entreprises technologiques. On y découvre tous les géants de l’informatique et du web. La plupart des professionnels tentent l’expérience et partent aux USA pour essayer de vivre le recircve américain. En effet, contrairement aux entreprises françaises, les salaires, particulièrement dans le domaine du Web, sont beaucoup plus intéressants aux états-Unis.

Facebook, Google, Apple, Twitterhellip Autant de grands groupes qui promettent un cadre professionnel plus captivant. La Silicon Valley attire toujours autant les jeunes diplômés. Par ailleurs, une bonne préparation est de mise pour s’assurer de la réussite d’un tel projet. Pour cela, vous pouvez parfaitement réaliser un séjour de quelques semaines pour voir le terrain. Sur esta site officiel, vous pourrez obtenir une autorisation de voyage vous permettant de voyager aux USA moins de 90 jours.

Les géants américains continuent de recruter

Chez Facebook, Google et Apple, les profits sont vraiment considérables. Il en est de mecircme pour les salaires des employés. D’ailleurs, ces groupes sont les entreprises qui recrutent le plus. Chez Apple, les ingénieurs sont très bien chouchoutés.

D’autre part, on découvre également l’apparition de nombreuses start-ups qui cherchent des mains-d’oeliguvre qualifiées. Grâce agrave ces sociétés, on peut facilement trouver un travail dans le domaine du web et bénéficier d’un salaire intéressant.

Les professionnels du Web sont très bien payés aux états-Unis

Dans les métiers du web, il existe une différence importante entre les USA et la France. Une étude menée par Hetic, un établissement spécialisé dans les professions du web a démontré que les salaires aux états-Unis sont beaucoup plus supérieurs que ceux proposés par les entreprises françaises opérant dans l’univers du Web.

Le salaire agrave l’embauche d’un designer est de près de 32 000 euros dans l’Hexagone, contre 86 000 euros aux états-Unis. De l’autre côté de l’Atlantique, la rémunération d’un responsable social media est de 58 000 euros, contre seulement 33 000 euros pour la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *