Apple légalise le jailbreak d’iphone aux États-Unis

le

Depuis toujours, la loi américaine sur le copyright DCMA interdit le jailbreak sur les appareils mobiles de marque Apple mais aujourd’hui celle-ci  fait l’objet d’une révision et décide de légaliser cette manipulation notamment pour l’iPhone ainsi que la possibilité de les débloquer pour être utilisables sur d’autres réseaux que ceux d’ATT.

Outre-Atlantique, la loi DCMA (Digital Millenium Copyright Act) interdisait, jusqu’à aujourd’hui, aux consommateurs d’installer des applications non validées par Apple. Cette loi est donc levée au titre de la liberté individuelle.
Jailbreaker un iPhone pour pirater des applications de l’App Store reste strictement interdit, et sera toujours puni par la loi. Les termes du contrat de licence qui interdisent le déplombage (cf. la base de données d’Apple) sont donc désormais illégaux.
Voici le résumé des points importants qui ont fait l’objet d’exception :

  • Permettre le jailbreak de l’iPhone.
  • Permettre aux utilisateurs de désimlocker (débloquer) son mobile afin de le faire fonctionner chez un autre opérateur téléphonique.
  • Permettre aux utilisateurs de briser les protections techniques sur les jeux vidéo afin d’enquêter ou de corriger des failles de sécurité.
  • Permettre aux professeurs d’université, étudiants en cinéma et documentaristes de rompre les mesures anti-copie sur les DVD afin qu’ils puissent faire des vidéos à des fins éducatives, de critiques artistiques ou non-commerciales.
  • Permettre aux propriétaires d’ordinateurs de contourner les dispositifs de sécurité externes tels que les dongles si ces derniers ne fonctionnent plus et ne peuvent pas être remplacés.

Le seul point pas négatif mais moins positif c’est que pour Apple, le jailbreak entraine toujours une annulation de la garantie du SmartPhone concerné.

En résumé, la légalisation du jailbreak aux Etats-Unis c’est bien mais en France ça serait mieux !

Sources : cnetfrance.fr | iphonezine.fr