Quels sont les 5 crimes informatiques les plus courants ?

Personne ne met en doute les multiples aspects par lesquels Internet a amélioré notre monde au cours des 25 dernières années. De la communication instantanée au divertissement éblouissant ou à la possibilité de travailler sur n’importe quoi depuis n’importe où, l’ère numérique a transformé la façon dont notre monde fonctionne. Mais tout avantage a sa contrepartie, et comme Internet nous a propulsé dans le futur, les crimes informatiques ont progressé aussi. La capacité des cybercriminels à exploiter en ligne notre sécurité, notre vie privée et notre naïveté ont fait d’Internet un environnement rempli de menaces et de risques qui peuvent devenir très graves s’ils ne sont pas contrôlés.

Quels sont les crimes les plus courants commis par ordinateur ? Comment protéger vous-même, votre entreprise et votre famille contre ces risques ? Ce blog les détaille, ainsi que les peines qui leur sont associées, et offre des conseils et astuces pour vous mettre à l’abri.

Qu’est-ce qu’un Malware ?

Malware, le diminutif pour logiciel malveillant – est le mot-valise pour tous les virus, chevaux de Troie, vers, logiciels espions, et tous autres logiciels ou codes qui ont pour but d’infiltrer votre ordinateur à votre insu. Certains espionnent vos habitudes Internet, certains vous envoient de la publicité indésirable, certains causent une destruction flagrante, d’autres encore tentent de tenir vos données en otage contre rançon.

Les sanctions pour la distribution de logiciels malveillants comprennent des amendes de 100 000 à 250 000 $ et des peines d’emprisonnement de 1 à 20 ans. La meilleure façon de rester en sécurité contre les logiciels malveillants est d’utiliser des programmes de protection contre les virus sur tout appareil pouvant accéder à Internet.

Vol d’identité : de quoi s’agit-il ?

Les habitudes négligentes en ligne et la paresse font de millions de personnes des cibles faciles pour ce crime. Les criminels utilisent les informations des autres pour créer des pièces d’identité afin d’accéder à des cartes de crédit, de remplir des ordonnances, et même d’obtenir des prêts. Ce crime peut être traité à la fois en tant que délit et en tant que crime. Un délit peut vous causer jusqu’à un an de prison; mais un crime peut signifier des années de prison et des amendes de plus de 5 000 dollars. Votre meilleure arme pour ne pas vous faire voler votre identité est d’être extrêmement prudent quant à la façon dont vous diffusez des informations personnelles. Renforcez les paramètres de sécurité sur vos comptes médias sociaux et n’entrez jamais d’informations sensibles dans un courriel ou un message instantané. En outre, envisagez une protection supplémentaire contre les logiciels espions sur vos appareils pouvant accéder à Internet.

La Pornographie infantile

Peut-être le crime le plus abject de tous. Internet, en particulier le Dark Web, est depuis longtemps la chaîne d’approvisionnement d’images et de photos illégales. Sanctions aussi sévères qu’on peut l’attendre, comprenant de longues peines d’emprisonnement, des amendes massives, un enregistrement obligatoire en tant que délinquant sexuel, ce qui comprend une série de conditions propres, notamment la limitation de l’accès aux enfants, à Internet et aux lieux publics fréquentés par des enfants.

Si vous avez des enfants, installez un logiciel de contrôle parental sur vos ordinateurs et soyez toujours attentif à ce que vos enfants font sur tout appareil pouvant accéder à Internet. Si vous utilisez le partage pair à pair pour la musique et les logiciels, soyez très attentif aux fichiers que vous téléchargez; s’ils contiennent de la pédopornographie, vous pouvez être accusé, que vous soyez au courant ou non de leur existence.

Qu’est-ce que le Cyberharcèlement ?

Le côté plus sombre des médias sociaux, des rencontres en ligne et de l’afflux sans fin de selfies peut parfois aboutir à un cyberharcèlement, qui consiste essentiellement à utiliser des ressources sur Internet pour harceler une autre personne. Bien que la plupart des gens imaginent ce crime comme étant l’apanage des couples séparés, n’importe qui peut en être la victime et n’importe qui peut en être l’auteur. La plupart des cas de cyberharcèlement sont des délits passibles de peines d’emprisonnement d’un an maximum, mais lorsqu’ils se transposent dans le « monde réel », ils peuvent devenir des crimes qui sont passibles de peines allant jusqu’à 10 ans de prison.

Pour rester en sécurité, n’envoyez jamais de photos compromettantes de vous-même et ne dites jamais à quelqu’un en ligne quelque chose que vous ne diriez pas en personne. Si quelqu’un vous dérange sur les médias sociaux, bloquez son accès à votre profil et informez immédiatement le site web.

Le Spam …

Les spams ou pourriels peuvent sembler inoffensifs par rapport au reste de cette liste, mais ne vous laisser pas berner. Ils sont remplis de tentatives de hameçonnage qui tentent de vous mener sur des sites douteux pour voler vos informations financières et personnelles. Un puissant filtre à pourriels installé sur votre client de messagerie limitera le problème ; et votre vigilance à ne pas ouvrir des courriels douteux fera le reste.

Si vous êtes pris à envoyer des pourriels, votre plateforme d’hébergement et votre FAI peuvent mettre fin à votre abonnement ; vous pouvez être poursuivi, condamné à une amende et un blocage, et mis sur liste noire par les principaux fournisseurs d’accès à Internet.