DeepL, le meilleur traducteur automatique?

Il est là, il est beau et il est encore tout chaud: DeepL Traducteur est le dernier traducteur automatique en date. Sorti ce mardi 29 août, celui-ci pourrait, selon les dires, concurrencer le très populaire Google Traduction. DeepL se déclare d’ailleurs lui-même « trois fois plus performant » que son concurrent principal! Information avérée ou formidable coup de pub? Décryptage.

Depuis quelques années maintenant, la concurrence fait rage en termes de traduction instantanée. C’est que le secteur, prometteur, ne cesse d’intéresser.

DeepL Traducteur est LE petit nouveau. Enfin, nouveau, pas tant que ça puisque la société allemande derrière ce nom possède d’ores et déjà linguee.com, un autre dictionnaire multilingue en ligne.

Le slogan de DeepL Traducteur? « L’intelligence artificielle pour les langues ». Le traducteur explique « entraîner l’intelligence artificielle pour comprendre et traduire des textes ». Jusque-là, rien de bien neuf.

DeepL en quelques chiffres

DeepL Traducteur bénéficie du 23ème superordinateur plus puissant au monde et est capable de traduire 1 million de mots à la seconde.

Évalué par BLEU, un système reconnu dans le domaine, DeepL aurait battu tous les records et serait bel et bien trois fois plus performant que ses concurrents.

DeepL en pratique

À l’heure actelle, DeepL Traducteur propose actuellement des traductions depuis et vers 7 langues: le français, l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien, le polonais et le néerlandais. D’autres langues devraient à l’avenir se rajouter à la liste. Le mandarin, le japonais et le russe sont d’ores et déjà en phase de tests.

Mais, d’après le PDG de l’entreprise, Gereon Frahling, « DeepL n’entend pas se limiter à la traduction ». Et celui-ci d’expliquer: « nos réseaux neuronaux ont développé un niveau de compréhension des textes qui ouvre de nombreuses possibilités très intéressantes ».

Quant à savoir si DeepL s’apprête bel et bien à détrôner Google Traduction, le mystère reste entier. L’avenir devrait toutefois nous en apprendre davantage.

Néanmoins, un simple test réalisé par nos soins au départ du slogan du traducteur (« L’intelligence artificielle pour les langues ») nous permet de rendre compte des limites de la traduction en ligne. En effet, le mot « langues » fût ici traduit par « tongues » en lieu et place de « languages »…

À l’heure actuelle, s’il est un domaine qui risque de ne pas d’être concurrencé de sitôt, c’est bien la traduction professionnelle!

deep le traducteur

deepl

deeple traducteur

meilleur traducteur