Qu’est-ce que le marketing prédictif ?

À l’heure où le digital a pris d’assaut les stratégies de communication des entreprises, l’analyse et l’étude de la clientèle deviennent de plus en plus indispensables pour pouvoir anticiper les campagnes de publicité sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram…

Qu’est-ce que le marketing prédictif ?

En plus de vite s’adapter, il est important pour le pôle communication d’une société de devancer les modes et les tendances afin d’être avant-gardiste et de continuer à attirer l’attention des clients.

En effet, l’enjeu pour les entreprises est de comprendre les nouveaux comportements clients et si possible les prédire à l’aide d’outils digitaux. Heureusement, de nouveaux logiciels voient le jour régulièrement dans le but de récolter les données clients avec pour objectif d’y déceler les tendances de demain. Grâce à des techniques, comme le marketing prédictif, les entreprises arrivent de mieux en mieux à prédire les attitudes de leurs clients.

Le marketing prédictif, c’est l’étude du comportement d’une clientèle en fonction d’un changement de stratégie de communication d’une entreprise ou d’une marque. Il sert donc à analyser les futures attitudes des acheteurs. Ainsi, une société peut faire appel au marketing digital, et notamment aux avantages du marketing prédictif, afin de savoir avec approximation quelles seront les réactions de ses clients si elle modifie sa ligne éditoriale, si elle augmente ses prix, ou bien si elle change son packaging.

Si à l’époque, ces décisions représentaient une véritable prise de risque, aujourd’hui, grâce au marketing prédictif, il devient plus facile et moins périlleux de miser sur un changement stratégique de la marque et de son fonctionnement ou encore de proposer des produits à une clientèle précise.

Comment ça marche ?

Le marketing prédictif fonctionne en grande partie grâce à la récolte d’informations personnelles. En effet, à chaque visite, et grâce à des outils de marketing digital comme les cookies, les comportements et habitudes des potentiels acheteurs sont analysés. Les responsables communicants pourront alors avoir accès à une banque de données importante et nécessaire à l’étude de la clientèle. Par exemple, il est possible de voir les pages qui ont été consultées, et la récurrence à laquelle elles ont été visitées. De plus, les cookies permettent de comprendre en détail les préférences des internautes comme le type de produits achetés par le passé, la fréquence à laquelle ces produits sont commandés, etc.

En plus des informations essentielles à la connaissance de ses clients telles que le nom, le prénom, l’adresse postale et mail, le sexe, l’âge, le numéro de téléphone, ou encore la profession de l’utilisateur, les entreprises ont accès désormais à une multitude d’informations plus commerciales qui leur permettent de cibler les consommateurs en dressant des profils types. L’objectif est donc d’esquisser quelques tendances sociologiques et prédire le comportement d’achat de leur clientèle sur le court, moyen ou long terme. Ils pourront ainsi proposer aux clients une offre personnalisée en adéquation avec leurs goûts, leur zone géographique, leurs besoins du moment…

Le marketing prédictif : de l’observation à l’action

Une fois que les données ont été récoltées par les entreprises. Il s’agit pour les sociétés d’agir sur le comportement et le cycle de vie de leurs clients de façon concrète. Par le biais de différents outils, logiciels et méthodes, le but sera pour les responsables marketing d’adapter leurs stratégies de communication aux résultats obtenus. Ce travail de collecte d’informations, d’analyse et de mise en place d’une stratégie prend énormément de temps. C’est pourquoi les outils comme l’aide au scoring sont un véritable levier pour les entreprises, comme nous l’explique cet article.