Test Xperia Z5 Compact

le

Je vous avouerais que je suis parti avec un gros appriori avant de faire ce test. Les Sony Xperia ne m’ont jamais attiré, pour des raisons que je ne pourrais pas vous expliquer. Quand j’ai eu l’occasion de pouvoir en tester un, j’ai pensé « Pourquoi pas aller, on m’en parle en bien en mal, c’est l’occasion de me faire mon propre avis ».

Test Xperia Z5 Compact

C’est du coup pendant plusieurs semaines que j’ai mis à l’essai ce nouveau smartphone.

Petit dernier de la famile le Z5 Compact se compose d’un écran de 4,2 pouces (parfait pour les petites mains) avec une résolution HD de 1280×720, du processeur Qualcomm 820 couplé à 2 Go de RAM, et surtout d’un capteur photo en façade arrière de 23 Mpx (plus celui en façade avant qui fait 5 Mpx).Pesant 138 grammes, c’est un téléphone léger et maniable. Le design du Sony Xperia Z5 Compact Le Xperia Z5 Compact est donc une version plus petite du Z5 standard, faisant tourner Android 5.1 Lollipop, avec la surcouche Sony. Doté d’un écran tactile IPS Triluminos HD de 4,6 pouces, il est donc tout à fait maniable pour les petites mimines. Sa façade avant en verre brillant et sa façade arrière en verre dépoli évite le bling bling affreux du Z5 Premium. Les bordures sont en plastique, contrairement au Z5, ce qui donne une impression un peu cheapos, mais rien de grave.

Au niveau de la prise en main, le téléphone, relativement petit, se love dans des petites mains sans soucis. Je déplore par contre la position des boutons de volume, qui sont tous sauf instinctifs ici. Le bouton Power, positionné au milieu de la tranche lui se trouve sans soucis (encore heureux car il abrite le capteur d’empreinte digital).

La dalle offre des couleurs très agréables, même si un peu contrastées. La réactivité est excellente !

Les performances

Doté du tristement célèbre processeur Qualcomm 810 (qu’on retrouve dans toutes les sorties mobiles de 2015 ou presque), de 2 Go de mémoire vive, d’une mémoire de 32 Go extensible avec une carte mini-SD,, du Bluetooth 4.1 et du NFC et d’une batterie de 2800 mAh, le Xperia Z5 Compact a de rivaliser sur le papier avec les autres concurrents actuels (on pense au OnePlus X, Honor 5X et consorts). Qu’en est-il vraiment ?

Les tests AnTutu classent le téléphone très haut, il est vrai que le périphérique est très puissant pour sa taille. C’est appréciable quand on lance des jeux qui demandent de la ressource, mais les 2 Go de mémoire RAM limitent vite la réactivité du téléphone si on en abuse. Le Qualcomm 810 est connu pour chauffer, ça se retrouve chez le Z5 Compact, qui, pour peu qu’on laisse l’appareil photo allumé ou une grosse appli tourner, deviendra vite chaud. Ce n’est pas aussi flagrant que sur le Samsung S6 edge, car la bordure plastique ne répartit pas bien la chaleur (c’est d’ailleurs un plus dans ce cas).

Niveau autonomie, la batterie de 2800 mAh est censée tenir 2 jours entier (postulat sur toute la gamme Xperia). On en est très très loin, avec une vingtaine d’heures en moyenne pour un usage quotidien intensif ( consultation mails/SMS, écoute Spotify, quelques photos, Twitter…). On peut augmenter la durée avec le mode Stamina, très efficace, qui limite l’utilisation du téléphone aux fonctions basiques. Il vaut mieux avoir son chargeur sur soi, ou une batterie externe pour le coup (on ne peut pas lui en vouloir, c’est un soucis courant avec les smartphones actuels).

L’appareil photo

Si l’accent a été mis sur quelque chose avec le Z5 Compact, c’est bien son appareil photo en façade. Bye bye le capteur 20 Mpx, on découvre le fameux capteur made in Sony de 23 Mpx ! Si la vocation du photophone est annoncée, c’est un défi en demi-teinte, ne serait-ce que par l’obligation de passer le capteur en 23 Mpx manuellement(il est de base paramétré pour du 8 Mpx, pour éviter de remplir la mémoire du téléphone trop rapidement avec des photos lourdes, ce qui se tient. Le capteur permet de belles photos, tant en intérieur qu’en extérieur grâce à une sensibilité de 12800 ISO (oui ça fait beaucoup). Il ne faut cependant pas trop jouer avec le zoom sous peine d’avoir du bruit électronique sur les photos.

Petit soucis, le mode automatique de l’appareil est très chaotique, difficile de réussir la mise au point du premier coup avec l’autofocus.

Les multiples bugs du Xperia Z5 Compact

Si il y a bien une chose que j’ai retenu du Xperia Z5 Compact, c’est bien les différents bugs auxquels j’ai été exposés.

Casque audio non reconnu, conflit entre Deezer et le téléphone, appareil photo arrière qui se met en 8 Mpx en natif, écran qui s’éteint et ne s’allume plus, volume qui se bloque au réglage le plus élevé…  Dans l’absolu le téléphone n’est pas mauvais, mais l’expérience utilisateur est vraiment mauvaise avec toute une pléthore de bugs inexplicables. C’est dommage pour un téléphone qui a un bon potentiel.

Verdict final

Le Sony Xperia Z5 Compact a tout d’un grand: processeur puissant, écran très agréable et réactif, appareil photo de compet’ et un slot d’extension SD. Mais les bugs inhérents au téléphone en font un produit peu intéressant vis-à-vis d’autres marques. La batterie ne tient pas assez longtemps, et franchement, qui veut payer 599€ sans abonnement pour un téléphone qui peut se bloquer bêtement pendant plusieurs minutes ?

Si jamais vous hésitez à rester chez Sony, autant partir sur le Z5 classique, qui semble exempt de ces défauts logiciels.